AGRONEO

Thrips du pois

Article publié , mis à jour . Par et .

Les cultures de pois subissent les attaques de plusieurs ravageurs dont le thrips du pois. A travers les pullulations de cet insecte, il s'en suit l'affaiblissement de la plante, l'avortement des fleurs ainsi que des pertes de récolte. Le thrips du pois peut être un vecteur de viroses. On le remarque aussi dans d'autres cultures de légumineuses comme la fève et le haricot.

Insecte thysanoptère de la famille des Thripidae, le thrips du pois ou Frankliniella robusta fait 1,8 mm de long et peut être reconnue par sa forme allongée. Sa couleur part du brun foncé au noir. Sur cet insecte, on voit deux paires d'ailes assez étroites. Le thrips du pois produit des larves qui sont, en fait, de petits asticots d'1 mm. La couleur de ceux-ci peut être jaunâtre ou orange, et leurs derniers segments abdominaux sont bruns. L'alimentation des larves se fait à partir de sucs qu'elles puisent au sein des tissus végétaux superficiels des gousses et aussi des feuilles. Après 2 ou 3 semaines, leur développement est complet et elles hibernent dans le sol jusqu'à 35 cm de profondeur.

Comportement

C'est à partir de mai que le thrips du pois adulte prend son envol vers les champs. Ils attendent les temps orageux et lourd pour se signaler. En ce moment, ils sont fortement attirés par les inflorescences des pois. Ces insectes menacent très souvent les ensemencements tardifs ainsi que les variétés de pois tardives. La pondaison des œufs par les femelles se fait isolement dans les étamines et parfois dans les jeunes feuilles. Une femelle peut pondre 40 œufs en moyenne.

Signes d'infestation

Suite à l'infestation du thrips du pois, les larves affaiblissent les pousses, ce qui engendre une stérilité des inflorescences. Les traces de piqures sont extériorisées par une taille réduite des gousses, leur possible dessèchement et leur chute. On remarque que les parties atteintes s'épuisent complètement et présentent des taches subéreuses. En cas de fortes attaques, il faut s'attendre à des arrêts de croissance et un rabougrissement des pousses.

Moyens de lutte

Il faut prendre rapidement des mesures de lutte dès le simple aperçu d'un thrips du pois sur sa parcelle de culture. Pour cela, des insecticides naturels sont conseillés comme les décoctions d'ail associées à une solution de savon noir.

En début de culture du pois, des mesures préventives peuvent être prises telles qu'une humidification de la parcelle, étant donné que les thrips du pois ne se développent pas quand il y a de l'humidité. Par temps chaud et sec, on peut asperger le feuillage. La mise en place de pièges est aussi une solution de lutte contre ces insectes. On peut pour cela se servir de plaques collantes blanches, jaunes ou bleues.

Svp, notez l'article
Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site:

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme sans avoir à vous connecter.
Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.
En posant votre question vous nous aidez à améliorer notre site.