AGRONEO

Culture des haricots verts

Article publié , mis à jour . Par et .

La culture du haricot vert n'a rien de compliqué, c'est le légume idéal pour les jardiniers débutants et les jeunes jardiniers. Le haricot vert se plante directement en terre, pas besoin de semis préalable, l'entretien est simple et la production est importante. L'apport d'engrais doit être léger, un peu de compost ou de fumier sec suffit, il est inutile de surcharger en azote, les haricots fixent l'azote de l'atmosphère.

Ce légume vert peut être facilement cultivé de façon biologique sans engrais chimiques ni produits phytosanitaires, on essaie toujours de cultiver le plus naturellement possible; il vaut mieux récolter peu, mais récolter sain.

Mise en terre et semis

La période de semis est variable en fonction des régions, en tout état de cause il faut absolument semer après les dernières gelées, on sèmera donc ses graines de haricots verts à partir de la mi-avril jusqu'à début juillet. Si on veut récolter beaucoup de haricots longtemps dans la saison on sèmera deux plates bandes tout les 15 jours à partir de début mai jusqu'à début juillet. Il est inutile de semer des haricots si le temps est trop pluvieux, en effet les graines pourrissent facilement, il est préférable d'attendre que la terre sèche un peu.

Pour semer ses haricots, après avoir travaillé la terre par bêchage et ratissage, il faut faire deux raies profondes de 2 à 3 cm et distantes de 50 à 60 cm, ensuite on sème 4 à 6 graines de haricot tout les 15 cm. Pour finir il faut recouvrir avec un râteau, la terre doit être humide mais pas trop, sinon les graines risqueraient de pourrir, si c'est sec on arrosera légèrement après avoir semé. Les plants doivent apparaître au bout de 3 à 5 jours suivant les espèces. Pour les débutants choisissez une espèce à croissance rapide et résistante aux maladies.

Entretien en cours de croissance

Au cours de sa croissance le haricot vert n'a besoin que de peu d'entretien, un arrosage léger tout les 3 jours si le temps est sec et surtout une ou deux opérations de buttage.

Butter les haricots

Le buttage est très important, il doit être fait avec soin. Cette opération de jardinage permet de renforcer les racines de la plante, de garder l'humidité et pour les haricots ça évite qu'ils ne s'effondrent au premier coup de vent. Beaucoup d'autres légumes ont besoin d'être butés, comme les terre.

Le buttage s'effectue 2 à 5 semaines après la levée, quand les plants ont atteint environ 15 cm de hauteur; cette opération consiste à ramener la terre au pied de la plante jusqu'aux premières feuilles, pour butter ses haricots on peut utiliser une binette, une serfouette, un petit râteau ou un buttoir. Il faut bien penser à butter des deux côtés de la plate bande. Normalement une seule opération de buttage sera nécessaire mais si on s'aperçoit que les plants ont tendance à se coucher il faudra recommencer l'opération.

Arrosage des haricots verts

Il faut arroser légèrement les haricots verts tout les 2 ou 3 jours s'il ne pleut pas, pour une meilleure efficacité on arrose le soir quand les plants sont à l'ombre, quand les haricots sont jeunes il faut arroser à l'arrosoir en mouillant toute la plate bande, après le buttage il faut arroser dans la rigole formée par le buttage entre les deux plates bandes. Éviter toujours d'arroser violemment par dessus. Pendant la période de récolte l'arrosage n'est pas nécessaire sauf si le temps est vraiment trop sec.

Récolte des haricots verts

La récolte commence dès qu'on voit que ses haricots sont suffisamment développés, il est inutile de les laisser trop grossir, les meilleurs sont les plus fins. La récolte pourra durer 2 semaines et il faut parfois ramasser ses haricots tout les deux jours, les plants de haricots sont souvent très productifs. On arrête la récolte quand les haricots deviennent durs et commencent à prendre des fils, généralement on s'aperçoit que le temps de récolte touche à sa fin quand il n'y a plus de fleur sur les plants et que les feuilles jaunissent.

Quand la récolte est terminée il faut procéder à l'arrachage des plants, vous remarquerez à ce moment la les petits nodules sur les racines contenant les Rhizobium, des bactéries qui fixent l'azote de l'atmosphère, caractéristiques des fabacées . Si on possède un compost il faudra y mettre ses plants arrachés sinon on les laissera sur place et sur cet emplacement on cultivera, l'année suivante, des tomates, de la laitue ou des épinards tous étant des légumes ayant besoin d'un apport d'azote.

Svp, notez l'article
Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site:

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme sans avoir à vous connecter.
Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.
En posant votre question vous nous aidez à améliorer notre site.

Questions