AGRONEO

Piéride du chou

Article publié , mis à jour . Par et .

La piéride du chou, appelée en anglais « Large White », est un insecte lépidoptère du genre Pieris, classé dans la famille des Pieridae, sous-famille des Pierinae. Ce nuisible des plantes est présent dans toute la France métropolitaine depuis le paléolithique. Comme son nom l'indique, la piéride du chou attaque particulièrement le chou, mais aussi la plupart des espèces de la famille des Brassicacées. Cet insecte est connu comme un migrateur rapide et puissant.

Appelée scientifiquement Pieris brassicae, la piéride du chou est un papillon blanc sur lequel on aperçoit une tache apicale noire. On différencie le mâle de la femelle en se fiant à l'apex des ailes antérieures. Chez le mâle, on voit à cette partie un seul point noir alors qu'il y en a deux chez la femelle. Ses ailes ont une longueur qui varie entre 28 mm et 33 mm. Les œufs pondus par les femelles ressemblent à des citrons miniatures et sont disposés en groupes, ce qui n'est pas le cas chez les autres papillons du genre Pieris. L'incubation des œufs se fait entre 4 et 10 jours.

Comportement

Le vol de la piéride du chou se fait généralement entre avril et octobre. Chaque année, elle peut connaitre jusqu'à 4 générations. Cet insecte est un migrateur au vol puissant et rapide dont les migrations se font en grand nombre. Il fréquente plusieurs types de milieux durant son parcours. La piéride du chou hiverne à l'état de chrysalide. Les chenilles qui sortent des œufs sont très gourmandes et vivent en groupe.

Dégâts causés

Au début de leur développement, lorsqu'elles ne sont pas nombreuses, les chenilles de la piéride du chou ne font pas assez de dégâts. Elles se contentent de faire de petits trous dans les feuilles, notamment celles qui sont externes. Mais petit-à-petit, elles prennent de l'ampleur et joignent le cœur de la plante et accumulent leurs excréments dans les feuilles. Les plantes en sont souillées et sont impropres à la consommation. Si l'infestation est élevée dans les cultures de chou, on se retrouve avec des légumes ressemblant à des squelettes.

Lutte contre la piéride du chou

La meilleure façon de lutter contre cet insecte est de faire de la prévention. On peut ainsi installer un filet de protection afin d'empêcher les pontes des femelles aux abords des plantes. Une inspection régulière des feuilles peut permettre de détecter les chenilles et de les anéantir. Il est aussi possible de faire du compagnonnage en cultivant à proximité des choux et autres plantes sensibles des végétaux comme la menthe, le thym et le romarin qui repoussent ce papillon. Si la plante est déjà infestée, on peut limiter les dégâts avec des infusions de tanaisie, de pyrèthre ou d'absinthe.

Svp, notez l'article
Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site:

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme sans avoir à vous connecter.
Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.
En posant votre question vous nous aidez à améliorer notre site.