AGRONEO

Culture du framboisier

Article publié , mis à jour . Par et .

Le framboisier étant un arbuste plutôt rustique sa culture ne présente pas de difficulté majeure. Noté 3.0 sur 5 avec 1 votes

Encore un modeste et bon serviteur, qui ne marchande pas sur la qualité du sol et sur la production, et qui pousse à peu près partout, si ce n'est dans les terrains brûlants. Le Framboisier se plaît surtout aux expositions aérées, au nord, et dans les terrains un peu frais, qu'ils soient caillouteux ou non. Une fois qu'il a pris possession d'un endroit, il est difficile de l'en extirper; il trace, et ses drageons ne, tardent pas, si l'on n'y met bon ordre, à envahir les cultures voisines.

Originaire de nos forêts où il donne un fruit petit, mais bien parfumé, le Framboisier a produit de fort belles variétés dont quelques-unes sont remontantes, c'est-à-dire fournissent des produits presque constamment de juin à octobre. La framboise sert à préparer des confitures et des sirops on l'emploie quelquefois pour parfumer le vinaigre.

Variétés

On en cultive un assez grand nombre. Parmi les plus recommandables, on cite, dans les variétés non remontantes, la Rouge et la Jaune de Hollande, et dans les remontantes ou bifères, la Merveille rouge et la Surprise d'automne, celle-ci à fruits jaunes.

Préparation du sol

Le Framboisier se plante à 1 m d'intervalle en tout sens. Il ne tarde pas à donner des touffes, sur lesquelles on ne conserve que de quatre à six brins chaque année, en arrachant tous les autres drageons. Ceux-ci servent à la multiplication. Les brins taillés tuteurés, soit réunis ensemble, soit, ce qui est mieux, écartés les uns des autres, avec un échalas pour chacun d'eux, soit encore palissés sur des fils de fer.

Le développement du framboisier est optimal sur un sol riche, drainant et assez léger. Cet arbrisseau préfère ainsi les sols de type forestier même s'il peut également pousser sur les sols calcaires. Il faut toutefois éviter les sols argileux, débarrasser la parcelle de toute mauvaise et retirer les cailloux avant de procéder à la mise en terre des plants.

La mise en terre du framboisier

Il faut au préalable tremper la motte, puis réaliser un trou profond, entre 40 et 50 cm ou qui équivaut à deux fois le volume de la motte. L'intervalle spatial entre chaque trou est de 30 à 40 cm entre les plants et 40 à 50 cm entre les rangs. Un engrais organique ou un peu de compost est ensuite introduit au fond du trou avant de déposer le plant. Lorsque les plants sont enterrés, les collets doivent être visibles. Après la mise en terre, le sol qui comble le trou est tassé. Après ces différentes actions, les plants sont arrosés abondamment.

Entretien des framboisiers

Un entretien courant pas trop contraignant est nécessaire à la bonne croissance des framboisiers.

Désherbage, arrosage et fertilisation

L'entretien cultural de la framboise nécessite un désherbage régulier, car les plants ne supportent pas la concurrence des mauvaises herbes. Le désherbage permet ainsi d'aérer le sol et d'éliminer les adventices.

Le plant de framboisier a besoin d'eau lors de sa croissance végétative. C'est pourquoi l'arrosage doit être régulier afin d'optimiser le rendement. En été, cet arrosage doit régulier mais limité.

Pour fertiliser le sol, il convient d'appliquer de l'engrais azoté. Les fertilisants à libération lente tels que les oligo-éléments, le fer notamment et les engrais organique, à savoir le fumier, le compost, la vinasse de betterave riche en potasse sont des apports indispensables.

La taille des framboisiers

La taille qui débute en général lorsque la tige a une hauteur de 15 à 20 cm et plus tard avant le début de la récolte, est fonction du type de fructification.

  • Pour les variétés non remontantes, en juin-juillet, les branches mortes ayant porté des fruits doivent être coupées au ras du sol. Il faut également couper les rejets faibles et conserver uniquement les tiges capables de porter des fruits.
  • Pour les variétés remontantes, à la fin de l'été et du printemps, il faut couper les parties desséchées des tiges qui ont déjà porté des fruits.

La récolte des framboises

La récolte de la framboise intervient lorsque le fruit a atteint la maturité convenable pour être consommé. Les fruits mûrs sont facilement reconnaissables, ils ont une teinte rouge intense et sont très facilement détachables. Pour réaliser cette opération, le fruit, serré délicatement entre les doigts, est tiré vers le bas.

Multiplication et culture

Comme le Groseillier, le Framboisier ne donne de fruits que sur les pousses de l'année précédente; mais ces pousses sortent de terre à chaque printemps, et remplacent au bout d'un an celles qui ont fructifié et se sont ensuite desséchées.

Svp, notez l'article
3.0 1
Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site:

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme sans avoir à vous connecter.
Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.
En posant votre question vous nous aidez à améliorer notre site.