AGRONEO

Main basse sur les micro-agrorobots

Posté , mis à jour

Walmart, le géant de la distribution de consommation, vient de déposer une série de brevets ( 6 ) en rapport à la robotique agricole.

C'est juste pathétique et du patent-trolling évidemment vu qu'il ne font rien d'autre dans l'agriculture.

Le géant américain Walmart a déposé un brevet pour des abeilles robotisées autonomes, techniquement appelées drones de pollinisation, qui pourraient potentiellement polliniser les cultures, comme de vraies abeilles

Walmart vient de déposer un brevet pour des abeilles robotisées autonomes

Si ça commence comme ça, on va se retrouver avec des patents locker comme ce fut le cas avec l'imprimante 3D.

0
5
Posté , mis à jour

C'est scandaleux ces propriétés intellectuelles offertes sur deux-trois schémas et qui bloquent complètement l'innovation.

On y a tous pensé aux polenisateurs artificiels, c'est sûrement pas une grosse entitée commerciale comme Walmart qui en a la paternité..

Je vais aller voir ce qu'ils ont bien pu déposer de si "exceptionnel" pour mériter le titre d'inventeur de l'abeille robotique !

L. Page Je vais voir aussi, mais j'imagine ne trouver qu'un shemas au plus..

1
1
Posté , mis à jour

Ouais ben non ça ne rigole pas en fait :

Brevet US20180065749A1

Translate automatique :

Puisque la plupart des plantes à fleurs dépendent des insectes et / ou des animaux pour la pollinisation, les pollinisateurs sont très importants pour le maintien des communautés végétales sauvages et agricoles. Au cours des dernières années, la quantité de pollinisateurs (par exemple, fourmis, abeilles, coléoptères, papillons, guêpes, etc.) a diminué régulièrement, ce qui a réduit la fertilité et la biodiversité des cultures et réduit la production agricole. Bien qu'il y ait eu des tentatives de fertilisation des cultures en pollinisant les cultures par épandage, la pulvérisation de pollen sur les cultures d'un avion volant au-dessus du sol est non ciblée et un pourcentage important du pollen peut ne pas atteindre les cultures cibles en raison de vitesse de l'avion en mouvement et du vent intermédiaire. Afin d'assurer la pollinisation d'un grand pourcentage des cultures dans la zone de culture, les raboteuses pulvérisent souvent plus de pollen que ce qui serait nécessaire si la pollinisation était ciblée, ce qui rendrait la pollinisation des cultures plus coûteuse. De plus, étant donné que les plumeaux ne font que pulvériser le pollen dans l'espoir de fournir une couverture maximale de pollen, mais ne permettent pas de vérifier quelles cultures ont été pollinisées avec succès et lesquelles ne l'ont pas été, un pourcentage important de cultures peut rester non pollinisé.
Procédé de pollinisation de cultures, comprenant: la fourniture d'au moins un véhicule non habité comprenant: au moins un applicateur de pollen configuré pour collecter le pollen d'une fleur d'une première récolte et pour appliquer le pollen récolté de la fleur de la première récolte sur une fleur d'une seconde récolte; et au moins un capteur configuré pour détecter la présence du pollen appliqué sur la fleur de la seconde récolte par le au moins un applicateur de pollen pour vérifier que le pollen récolté de la fleur de la première récolte par le au moins un applicateur de pollen a été appliqué avec succès par au moins un applicateur de pollen
0
3
Posté

Ouep.. Contrairement aux abeilles ils perdent pas le nord eux !

0